Les miracles de Ferrare

Un itinéraire historique et religieux permet de découvrir les événements miraculeux de Ferrare: de la liqueur sacrée (ou bien larmes de la bienheureuse) ruisselant de la tombe de   la bienheureuse Beatrice II d′Este dans l′ancien couvent bénédictin de Sant′Antonio in Polesine, à la Basilique de Santa Maria in Vado (soit sur le Gué) où s′est produit le miracle du sang le jour de Pâques en l′an 1171. Alors que le prêtre était en train de célébrer la messe et de rompre l′hostie, du sang jaillit sur la voûte de la petite chapelle, où l′on peut encore de nos jours y voir les traces indélébiles. L′itinéraire continue jusqu′au Monastère de clôture du Corpus Domini. C′est ici que Santa Caterina Vegri y vécut recluse de nombreuses années jusqu′en 1456. Pendant cette période se produisit son miracle du pain. Non loin d′ici, on trouve la maison où Sant′Antonio de Padoue accomplit un miracle: il fît parler un nouveau-né pour témoigner de l′innocence de sa mère, accusée d′adultère.